• Laure

Le voile d'hivernage

Facile et rapide à mettre en place, le voile d'hivernage est une manière bien pratique de mettre à l'abri du froid les plantes les plus fragiles.



Le voile d'hivernage est un voile de polypropylène non tissé qui protège du froid et laisse passer l'air, l'eau et la lumière. Il résiste aux intemperies. Jusqu’à -5 °C, il est parfait pour gagner quelques degrés et s’avère utile pour aider des plantes peu rustiques à mieux passer l’hiver.

Le grammage est exprimé en g/m² (généralement de 10 à 100 g/m²). Il indique l'épaisseur du voile d'hivernage. Plus le grammage est élevé, plus la protection thermique des végétaux est importante. Dans certains cas, les housses d'hivernage pourront être utilisées en double épaisseur.

Il est plus efficace lorsqu’il est tendu à 5 cm au-dessus des feuilles plutôt que simplement posé sur la plante, car les parties en contact avec le voile risquent de geler: il sera préférable de faire reposer l'isolant sur un cadre de bois ou du grillage à poules, par exemple.




Si la plante est en pot, il faudra aussi isoler le pot (carton, paille…) et du paillis car le système racinaire, hors de la protection isolante du sol, est encore plus fragile.

Les voiles d'hivernage sont généralement de couleur claire (très souvent blanc). La raison en est simple : outre la nécessité de laisser passer suffisamment de lumière pour que la plante survive, un coloris foncé, qui absorbe l'énergie solaire au lieu de la réfléchir, accumulerait de la chaleur autour de la plante pendant la journée. Ce ne serait pas la protéger finalement, car la plante aurait tendance à adapter son métabolisme sur le retour du printemps et sortirait de sa dormance... De fortes gelées nocturnes lui seraient alors fatales.